Location meublée : quelle case cocher dans votre déclaration

Sommaire
La location meublée est une option de plus en plus populaire pour les propriétaires qui souhaitent générer des revenus supplémentaires à partir de leur propriété. Cependant, lorsqu'il s'agit de la déclaration fiscale, de nombreux propriétaires se demandent quelle case cocher. Dans cet article, nous allons examiner en détail les différentes catégories de location meublée et les obligations fiscales qui y sont associées. Nous expliquerons les différences entre la location meublée non professionnelle (LMNP) et la location meublée professionnelle (LMP) et donnerons des conseils pratiques pour remplir correctement votre déclaration fiscale.

Location meublée non professionnelle (LMNP)

La location meublée non professionnelle (LMNP) est destinée aux propriétaires qui louent leur bien immobilier meublé de manière occasionnelle, sans en faire une activité principale. Pour être classé en tant que LMNP, il y a certaines conditions à remplir :

- Le revenu annuel tiré de la location meublée ne doit pas dépasser 23 000 euros, - Le revenu locatif de la location meublée ne doit pas représenter plus de la moitié des revenus totaux du foyer fiscal.

En tant que propriétaire LMNP, vous devez cocher la case "BIC non professionnel" sur votre déclaration fiscale. Les revenus de la location meublée sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et vous bénéficiez d'un régime fiscal avantageux.

Les dépenses liées à la location meublée, telles que les intérêts d'emprunt, les frais de gestion, les frais d'entretien et les amortissements, peuvent être déduites de vos revenus locatifs. Vous pouvez également opter pour le régime réel d'imposition, qui vous permet de déduire les charges réelles de vos revenus locatifs plutôt qu'un forfait de 50%.

Location meublée professionnelle (LMP)

La location meublée professionnelle (LMP) est destinée aux propriétaires qui louent leur bien immobilier meublé de manière régulière, à titre professionnel. Pour être classé en tant que LMP, il y a certaines conditions à remplir :

- Les revenus annuels tirés de la location meublée doivent dépasser 23 000 euros, - Les revenus de la location meublée doivent représenter plus de la moitié des revenus totaux du foyer fiscal, - Vous devez être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en tant que loueur professionnel.

En tant que propriétaire LMP, vous devez cocher la case "BIC professionnel" sur votre déclaration fiscale. Les revenus de la location meublée sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et vous êtes considéré comme un professionnel de la location meublée.

En tant que LMP, vous pouvez déduire toutes les charges liées à la location meublée de vos revenus locatifs, sans limitation. Cela inclut les intérêts d'emprunt, les frais de gestion, les frais d'entretien, les amortissements, etc. Vous devez tenir une comptabilité pour votre activité de location meublée professionnelle et déclarer vos revenus dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Conseils pour remplir votre déclaration fiscale

Lorsque vous remplissez votre déclaration fiscale en tant que propriétaire d'un bien immobilier meublé, voici quelques conseils à suivre :

1. Conservez tous les justificatifs de dépenses : Pour pouvoir déduire vos charges réelles, vous devez conserver tous les justificatifs de dépenses liées à votre location meublée, tels que les factures d'achat de meubles, les factures d'entretien, les quittances de loyer, etc. Il est important de garder ces documents pendant au moins 10 ans, au cas où l'administration fiscale vous demanderait des justificatifs.

2. Tenez une comptabilité régulière : Si vous êtes un propriétaire LMP, il est recommandé de tenir une comptabilité régulière pour votre activité de location meublée. Cela vous permettra de suivre vos revenus et dépenses de manière précise et de faciliter la déclaration de vos revenus locatifs.

3. Optez pour le régime réel d'imposition si nécessaire : Si vous avez un montant élevé de charges à déduire de vos revenus locatifs, il peut être avantageux d'opter pour le régime réel d'imposition plutôt que le régime forfaitaire de 50%. Cela vous permettra de déduire toutes vos charges réelles de vos revenus locatifs, ce qui peut réduire considérablement votre impôt sur le revenu.

4. Faites appel à un expert-comptable si nécessaire : Si vous avez des difficultés à remplir votre déclaration fiscale en tant que propriétaire d'un bien immobilier meublé, il est recommandé de faire appel à un expert-comptable spécialisé dans la location meublée. Ils pourront vous conseiller et vous aider à remplir correctement votre déclaration fiscale.

FAQ

  • 1. Dois-je déclarer mes revenus de location meublée si je suis en LMNP ? Oui, en tant que propriétaire LMNP, vous devez déclarer vos revenus de location meublée. Vous devez cocher la case "BIC non professionnel" sur votre déclaration fiscale et déclarer vos revenus dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

  • 2. Quelles sont les différences entre la LMNP et la LMP ? La LMNP est destinée aux propriétaires qui louent leur bien immobilier meublé de manière occasionnelle, sans en faire une activité principale, tandis que la LMP est destinée aux propriétaires qui louent leur bien immobilier meublé de manière régulière et professionnelle. Les obligations fiscales et les avantages fiscaux diffèrent entre les deux catégories.

  • 3. Quelles sont les charges déductibles pour la location meublée ? Les charges déductibles pour la location meublée comprennent les intérêts d'emprunt, les frais de gestion, les frais d'entretien, les amortissements, etc. Ces charges peuvent être déduites de vos revenus locatifs, ce qui réduit votre imposition.

  • 4. Dois-je tenir une comptabilité si je suis en LMNP ? Il n'est pas obligatoire de tenir une comptabilité si vous êtes en LMNP, mais il est recommandé d'en tenir une pour faciliter la déclaration de vos revenus locatifs et le suivi de vos dépenses.

Conclusion

La location meublée offre de nombreux avantages pour les propriétaires qui souhaitent générer des revenus supplémentaires à partir de leur propriété. Cependant, il est important de comprendre les différentes catégories de location meublée et les obligations fiscales qui y sont associées. En cochant la case appropriée dans votre déclaration fiscale, que vous soyez en LMNP ou en LMP, vous pourrez bénéficier des avantages fiscaux liés à la location meublée. N'oubliez pas de conserver tous les justificatifs de dépenses et de tenir une comptabilité régulière pour faciliter la déclaration de vos revenus locatifs. Si vous avez des difficultés, n'hésitez pas à faire appel à un expert-comptable spécialisé dans la location meublée pour vous assister.


22 octobre 2023
Écrit par Baptiste Caron