Retour dans le temps : comment aménager une cuisine du XVIIIe siècle

Sommaire
La cuisine est depuis toujours l'une des pièces centrales d'une maison. Elle est non seulement le lieu où l'on prépare les repas, mais aussi un espace de convivialité et de partage en famille ou entre amis. Au fil des siècles, les cuisines ont évolué en termes de style, de fonctionnalité et de design. Dans cet article, nous allons nous plonger dans le passé et nous intéresser plus particulièrement à l'aménagement d'une cuisine du XVIIIe siècle. Nous verrons quelles étaient les spécificités de cette époque en termes de mobilier, de matériaux et d'agencement, ainsi que les astuces pour recréer cette ambiance historique chez soi.

Le style et l'agencement de la cuisine du XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, la cuisine n'était pas seulement réservée aux tâches culinaires, elle était également un espace de vie important dans la maison. Les cuisines étaient généralement de grandes pièces, souvent au rez-de-chaussée, avec une cheminée imposante pour la cuisson des aliments. Les murs étaient souvent recouverts de carreaux en faïence pour faciliter le nettoyage des projections de cuisson. Les sols étaient quant à eux généralement en terre cuite ou en pierre.

L'agencement de la cuisine du XVIIIe siècle se caractérisait par une division claire des différentes zones de travail. On trouvait généralement le four à pain et la cheminée du côté droit de la pièce, avec l'évier en pierre à proximité. De l'autre côté, on trouvait la table de travail, où les aliments étaient préparés et cuisinés. Les meubles de rangement étaient disposés le long des murs, permettant de stocker les ustensiles de cuisine et les provisions.

Le mobilier de la cuisine du XVIIIe siècle

Le mobilier de la cuisine du XVIIIe siècle était à la fois fonctionnel et esthétique. Les meubles étaient généralement en bois massif, avec des formes simples et élégantes. Les chaises étaient souvent dotées d'une assise en paille tressée, tandis que les tables étaient en bois brut. Les armoires de rangement étaient également très présentes, offrant des espaces de stockage pour la vaisselle, les provisions et les ustensiles de cuisine.

Le mobilier de la cuisine était souvent orné de détails sculptés, notamment des feuilles, des fleurs et des motifs géométriques. Les couleurs étaient généralement plutôt sobres, avec des tons de bois naturels ou des teintes pastel.

Les matériaux utilisés dans la cuisine du XVIIIe siècle

Dans la cuisine du XVIIIe siècle, les matériaux utilisés étaient principalement naturels et durables. Le bois était le matériau de prédilection pour la construction des meubles, des poutres et des sols. Le chêne, le noyer et le pin étaient les essences les plus utilisées.

Pour les plans de travail et les éviers, la pierre était souvent privilégiée. La pierre naturelle, comme le marbre ou le granit, offrait une surface résistante et facile à entretenir. L'évier en pierre était généralement équipé d'une robinetterie en laiton, ajoutant une touche d'élégance à l'ensemble.

Pour les revêtements de sol, la terre cuite était très appréciée pour ses qualités esthétiques et sa résistance. Les carreaux de terre cuite étaient souvent fabriqués à la main, avec des motifs géométriques ou floraux.

Les ustensiles de cuisine du XVIIIe siècle

Dans une cuisine du XVIIIe siècle, les ustensiles de cuisine étaient le reflet du mode de vie et des habitudes culinaires de l'époque. On utilisait notamment des cocottes en fonte pour mijoter les plats, des poêles en cuivre pour la cuisson, des mortiers et des pilons en pierre pour écraser les épices, ainsi que des moules à gâteaux en métal pour la pâtisserie.

Les ustensiles étaient souvent suspendus au-dessus des plans de travail, à l'aide de crochets en fer forgé ou de tringles fixées au plafond. Cette disposition permettait un accès facile aux différents outils de cuisine et donnait un aspect rustique et authentique à la pièce.

L'importance de la décoration dans une cuisine du XVIIIe siècle

La décoration jouait un rôle essentiel dans une cuisine du XVIIIe siècle. Les murs étaient souvent ornés de carreaux en faïence, représentant des motifs floraux ou des scènes bucoliques. Les tables étaient habillées de nappes en lin ou en coton, souvent brodées à la main. Les fenêtres étaient parées de rideaux en toile de lin ou en voile de coton, permettant de filtrer la lumière tout en préservant l'intimité.

Les accessoires décoratifs, tels que les pots en terre cuite pour les herbes aromatiques, les bols en céramique pour les fruits ou les fleurs fraîches, contribuaient à créer une atmosphère chaleureuse et accueillante.

Recréer une cuisine du XVIIIe siècle chez soi

Si vous souhaitez donner à votre cuisine une allure du XVIIIe siècle, voici quelques astuces pour recréer cette atmosphère historique chez vous :

- Choisissez des meubles en bois massif aux lignes simples et élégantes. Privilégiez les essences naturelles, telles que le chêne, le noyer ou le pin.

- Optez pour des matériaux authentiques, comme la pierre pour les plans de travail et les éviers. Utilisez des carreaux de terre cuite pour les revêtements de sol.

- Accrochez les ustensiles de cuisine au-dessus des plans de travail à l'aide de crochets en fer forgé. Cela donnera un aspect rustique et fonctionnel à votre pièce.

- N'hésitez pas à ajouter des éléments de décoration traditionnels, comme des carreaux en faïence, des nappes brodées à la main, des rideaux en toile de lin et des accessoires en céramique.

- Pensez également à l'éclairage de votre cuisine. Optez pour des luminaires en fer forgé ou en laiton, avec des abat-jour en tissu ou en verre dépoli pour une ambiance tamisée et authentique.

Conclusion

Reconstituer une cuisine du XVIIIe siècle est une manière originale et élégante de donner à votre intérieur un charme historique. En choisissant des meubles en bois massif, des matériaux naturels et en ajoutant des éléments de décoration traditionnels, vous pourrez recréer l'atmosphère chaleureuse et conviviale des cuisines d'autrefois. N'hésitez pas à vous inspirer des exemples existants, comme les cuisines historiques présentes dans des lieux tels que le Château de Versailles ou le Musée de la Civilisation à Québec, pour donner vie à votre propre cuisine du XVIIIe siècle.


22 octobre 2023
Écrit par Baptiste Caron